jeudi 15 août 2019

Pause


Constantin Cavafy - Ithaque



Quand tu prendras la route vers Ithaque,
souhaite que le chemin soit long,
plein d’aventures, plein de choses apprises.
Les Lestrygons et les Cyclopes,
Poséidon et sa colère, ne les crains pas,
jamais sur ton chemin tu ne trouveras rien de semblable
si ta pensée garde sa hauteur, si une émotion rare
étreint ton âme et ton corps.
Les Lestrygons et les Cyclopes,
Et Poséidon furieux, tu ne les croiseras guère
si tu ne les transportes pas en esprit,
si ton esprit ne les dresse pas devant toi.

Souhaite que le chemin soit long.
Que soient nombreux les matins d’été
où – quel plaisir, quelle joie ! –
tu entreras dans des ports jamais vus ;
dans des comptoirs phéniciens fais halte,
et procure-toi de la bonne marchandise
nacre, corail, ambre ou ébène,
et des parfums voluptueux de toutes sortes,
le plus possible de parfums voluptueux ;
visite encore bien des villes égyptiennes,
apprends, apprends toujours auprès des savants.

Garde à l’esprit toujours Ithaque.
L’arrivée là-bas est ton but.
Mais ne hâte en rien ton voyage.
Qu’il dure des années, cela vaut mieux ;
que tu sois vieux en abordant sur l’île,
riche de ce que tu as gagné en chemin,
sans attendre de richesse d’Ithaque.


Ithaque t’a offert ce beau voyage.
Tu n’aurais pas sans elle pris la route.
Elle n’a plus rien à t’offrir.

Et si elle t’apparaît pauvre, Ithaque ne t’aura pas trompé.
Devenu sage, avec tant d’expérience,
tu dois déjà savoir ce que les Ithaques veulent dire.












« Tous les poèmes », traduit du grec par Michel Volkovitch, Le miel des anges, 2017

Photo Copyright Bruno Texier

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Ah..Il y a beaucoup de sagesse dans les mythes grecques.

A. Biancarelli a dit…

je ne sais pourquoi résonnent en moi ces vers de Rimbaud:
"Et à l'aurore,armés d'ardente patience ,nous entrerons aux
splendides villes".

Anonyme a dit…

Moi je connais surtout les plages d'Ithaque en Grèce,aussi belles qu'en Polynésie.

Soleilvert a dit…

-> A Biancarelli : joli !

Soleilvert a dit…

"Ah..Il y a beaucoup de sagesse dans les mythes grecques."

Au fond Ulysse et l'Odyssée c'est le retour du mythe au logis :)
Mais ici, contrairement à l'Odyssée c'est l' éloge du voyage plutôt que de la destination.

Soleilvert a dit…

->A. Biancarelli a dit.

J'y repense maintenant à cette histoire de voyage et de destination. Pour Rimbaud aussi le voyage (disons l'écriture poétique) fut infiniment supérieur à la destination, cette Ethiopie où il se livra à des activités minables avant de mourir.

A Biancarelli a dit…

Merci!
Pour moi Rimbaud à toujours été le voyageur solitaire à la recherche de quelque chose; il s'agissait pour lui de perdre ce qu'il avait acquis comme européen et recommencer quelque chose ailleurs de nouveau.
Disons qu'il a vécu poétiquement par la suite.

Anonyme a dit…

Toute existence réelle reproduit l'Odyssée le chemin vers Ithaque.
disait Mircea Eliade.
On est un peu tous des Ulysse contemporains.