jeudi 16 juillet 2020

Les incontournables récents en SFFF


Répondant à une idée sympathique de Nevertwhere, je propose 10 titres remarquables, choisis dans la multitude d’ouvrages parus en imaginaire depuis 2000. L’exercice presque totalement subjectif s’avère arbitraire au regard des livres laissés en chemin, mais ouvre néanmoins une petite fenêtre de réflexion. Qu’est ce qui a changé en 20 ans ?

Dans ma liste pas de Stephen King, pas de George RR Martin, ni le regretté Terry Pratchett.
Pourtant ils dominent de la tête et des épaules le genre horrifique ou la fantasy. Ce sont les barons de la littérature du XXI siècle comme le furent les Brunner, Silverberg, Heinlein et consorts du siècle précédent. Et c’est là que le bât blesse pour la science-fiction. A l’orée du nouveau millénaire Ian M Banks laisse un superbe 7e volume de son Cycle de la Culture. L’essentiel est fait. Trois autres ouvrages boucleront son périple. Le grand œuvre de Kim Stanley Robinson, à l’exception de Chroniques des années noires et dans une moindre mesure d’Aurora s’inscrit entre les années 1986-1996. Reste Greg Egan dont on guette avidement les productions au compte-goutte. Bien sur il y eut l’exception Spin qui allie profondeur psychologique des personnages à une intrigue vertigineuse. Mais les Jemisin ou Scalzi prendront-ils (elles) la relève ?

Signe des temps, quelques-uns des ouvrages cités semblent échapper aux lois du genre, privilégiant la création personnelle : les voyages intérieurs de Watts, l’écriture foisonnante de Miéville, l’Inde futuriste de Ian McDonald


Iain M Banks - Le sens du vent - Ailleurs et demain - 2006

China Miéville - Perdido Street Station - Fleuve noir - 2003

China Miéville - Les scarifiés - Fleuve noir - 2002

Neil Gaiman - American Gods - Au diable Vauvert - 2001

Jean-Philippe Jaworski - Janua Vera - LES MOUTONS ÉLECTRIQUES - 2007

Peter Watts - Vision aveugle - Fleuve noir - 2006

Kim Stanley Robinson - Chroniques des années noires - Pocket - 2002

Robert Charles Wilson - Spin - Lunes d’encre - 2005

Ian McDonald - Le Fleuve des dieux - Lunes d’encre - 2004

Greg Egan - Océanique - Le Bélial’ - 2009

Aucun commentaire: