vendredi 3 février 2017

Le choix



Paul J. McAuley - Le choix - Le Bélial’ Collection Une heure lumière








Dans un futur proche, la montée des eaux  a noyé les terres du Nord et de Est de l’Angleterre, ainsi que les cotes européennes. Deux adolescents tentent de survivre dans le Norfolk. Lucas vit dans une caravane située sur un îlot artificiel, aux côtés de sa mère, une ancienne universitaire et écologiste désormais alitée. Il subsiste en travaillant pour le père de Damien, pécheur de crevettes, ou des maraîchers. Damien rêve de s’affranchir du joug paternel et de partir dans les étoiles.

Or les étoiles sont venues à l’humanité. Des extraterrestres ont établi un contact avec notre espèce, et en échange de la possibilité d’exploiter les ressources du système solaire, lui fournissent des outils pour se débarrasser de la pollution causée par l’activité industrielle. Tout le monde dont Julia la mère de Lucas, ne voit pas d’un bon oeil cette intrusion dans les affaires humaines. Au début de l’histoire un des dragons nettoyeurs vient s’échouer sur un banc de sable, ce qui suscite la curiosité de la population locale et des deux jeunes hommes.

On retrouve dans cette novella le McAuley dénonciateur des catastrophes écologiques, de Féerie (1) ou des diables blancs (2). La forme courte lui permet d’épurer son propos. Comme le Ballard du Monde englouti et du Géant noyé, il dépeint la beauté tranquille d’une Terre agonisante, alors qu’en arrière plan l’Humanité se prépare peut être à échanger un désastre contre un autre. Un choix qu’effectueront les adolescents et les sépareront définitivement.

Texte beau et sensible, Le choix est peut être la meilleure novella publiée à ce jour dans la collection Une heure Lumière du Bélial’.


(1)  Féerie-J'ai Lu Millénaires
(2)  Les diables blancs - Ailleurs et Demain

Aucun commentaire: